Fausse fourche étrangleuse

Sommaire

Destinée aux travaux d'élagage en hauteur, la fausse fourche étrangleuse est un système permettant de grimper avec sécurité dans les arbres, réservé aux professionnels et aux initiés. Son utilisation requiert des connaissances et aptitudes qu'il est essentiel de maîtriser.

Qu'est-ce qu'une fausse fourche ?

Fausse fourche : protection de l'arbre et du grimpeur

La fausse fourche est une sangle qui protège l'arbre sur lequel on se hisse pour effectuer des élagages ou travaux en hauteur. Cette sangle de protection permet de faire coulisser aisément la corde de rappel utilisée. Elle se place aussi bien autour du tronc qu'autour d'une branche, préservant l'écorce de l'arbre ou des branches.

En assurant un point d'ancrage sûr, la fausse fourche protège également le grimpeur. Les mouvements de l'élagueur sont en effet rendus plus souples et ses déplacements facilités. L'éventuelle chute est du coup stoppée.

Fausse fourche : ​un matériel solide

Il existe 3 formes de fausses fourches. Quelle que soit la version choisie, il est indispensable que le matériel soit très résistant.

  • La fausse fourche classique : elle se compose d'1 corde avec 2 anneaux métalliques de différente dimension à chaque extrémité.
  • La fausse fourche réglable : elle possède 3 anneaux métalliques et 1 corde supplémentaire de coulissement permettant le réglage.
  • La fausse fourche étrangleuse : comme son nom l'indique, elle est équipe d'un système qui permet d'étrangler et de cravater l'axe sur lequel elle est fixée.

Important : le marquage CE et la norme EN 795 classe B sont un gage de qualité pour le choix de votre matériel.

Description et utilisation de la fausse fourche étrangleuse

Fausse fourche étrangleuse : ​un équipement astucieux

La fausse fourche étrangleuse est ajustable au diamètre du tronc (ou de la branche). Elle se règle aussi sur la longueur en fonction de l'aisance souhaitée pour l'intervention.

D'un modèle à l'autre, on observe des différences au niveau de la longueur (90, 110, 130, 150, 200 ou 250 cm), des matériaux utilisés (polyamide ou polyester pour la corde, laiton, aluminium ou métal pour les anneaux) et des options fournies (système de récupération, connecteur, poulie, anneau d'arrêt, bloqueur...).

Un bon équipement comprend :

  • une sangle étrangleuse à proprement parlé, souvent bleue, épaisse et souple, munie d'un scratch prévu pour le rangement. Elle est terminée d'un côté par un point d'ancrage grimpeur et de l'autre par l'anneau d'étranglement qui permet de cravater la sangle ;
  • un système de récupération (ou une corde) attaché à la sangle étrangleuse au niveau de l'anneau d'étranglement. La corde se termine par un maillon de récupération semblable à un mousqueton en métal et d'un cochonnet de récupération.

À noter : le point d'ancrage ou d'amarrage exige une résistance de 10 kN.

L'utilisation de la fausse fourche étrangleuse nécessite le rajout d'une corde de rappel, permettant de grimper, et de quelques options aux systèmes compatibles si elles ne sont pas fournies. Dans tous les cas, optez pour des matériaux solides (70 % polyamide et 30 % polyester) et des modèles équipés d'options de poulies et récupérateurs.

Fonctionnement de la fausse fourche étrangleuse

Voici comment procéder pour faire fonctionner une fausse fourche étrangleuse :

  • À l'aide d'un câble préalablement lancé autour du tronc ou de la branche, mettez en place la fausse fourche étrangleuse et placez la sangle autour du point d'ancrage.
  • Tirez sur le point d'ancrage pour étrangler.
  • Faites passer la corde de rappel dans le maillon de récupération et connectez-la au point d'ancrage grimpeur au moyen d'un mousqueton, d'une poulie, d'un lock, d'un cocoon ou d'un revolver à roulette.
  • Accrochez-vous à la corde de rappel et hissez-vous.
  • Une fois le travail réalisé, retirez le mousqueton de blocage avant de descendre (la corde pourra sortir de l'anneau).
  • Une fois en bas, tirez la corde de rappel pour la faire sortir du plus grand anneau.

Attention : rappelons avant tout que l'utilisation de ce type de matériel est réservée aux professionnels et aux initiés. Il est essentiel de maîtriser son maniement, de vérifier son installation et d'être équipé de vêtements de protection.

Fausse fourche étrangleuse : ​des précautions d'usage indispensables

Il est important de respecter un certain nombre de règles :

  • Équipez-vous d'un harnais ou d'un baudrier de qualité pour vous hisser à l'aide de la fausse fourche.
  • Protégez-vous avec un équipement dédié aux travaux d'élagage en hauteur : casque, vêtements couvrants, gants, chaussures robustes et non glissantes.
  • Vérifiez toujours avant d'utiliser votre fourche son bon état et assurez-vous avant de grimper que les éléments sont bien en place.
  • Faites d'ailleurs contrôler votre matériel au moins 1 fois par an par une personne qualifiée.
  • Enfin, ne laissez jamais votre fourche étrangleuse installée sans surveillance.

Réglementation : référez-vous aux périodes adaptées pour élaguer vos arbres en fonction de leur variété et aux conditions et obligations inhérentes à l'élagage.

Entretien d'une fausse fourche étrangleuse : ​conseils pratiques

Bien sûr, il est indispensable de prendre soin de votre fausse fourche étrangleuse. Bien entretenue, elle facilitera et sécurisera le travail.

  • Nettoyez votre matériel de grimpe au savon et à l'eau uniquement et laissez-le sécher naturellement.
  • Pour le rangement, pliez en accordéon la fausse fourche et maintenez l'ensemble fermé à l'aide d'un scratch (existant sur la sangle ou à se procurer).
  • Stockez l'ensemble à l'abri du froid, de la chaleur excessive et de tout environnement corrosif.

Recommandation : si vous devez effectuer des réparations, préférez les confier à un spécialiste.

Où acheter une fausse fourche étrangleuse et à quel prix ?

On trouve des fausses fourches étrangleuses dans les magasins et sur les sites web marchands spécialisés dans le matériel et l'outillage des espaces verts.

Le prix peut varier notamment en fonction de la longueur de la fourche, des matériaux utilisés et des options. En moyenne, il faut compter environ 50 à 60 € ; certains articles pouvant atteindre 150 € voire plus.

Ces pros peuvent vous aider