Taille des arbustes

Sommaire

La taille est une étape cruciale dans la vie des arbustes. En effet, la taille des arbustes permet de leur assurer un bon développement, de les rajeunir et de leur donner une forme agréable et esthétique. Bien qu’il existe des points communs dans la taille des différents arbustes, il y a également des différences spécifiques à chaque variété.

Taille des arbustes : principes fondamentaux

La taille des arbustes consiste à retirer des portions de tiges des végétaux ligneux (= plante ayant du bois ou une substance rigide qui y ressemble) pour différentes raisons :

  • donner une forme particulière : on parle de taille de formation ;
  • assurer un bon développement : il s’agit de la taille d’entretien ;
  • donner un second souffle à l’arbre : c’est la taille de rajeunissement.

Taille de formation d'un arbuste

Ce type de taille s’effectue sur de jeunes arbustes, le but est d’équilibrer les parties aériennes et racinaires afin qu’il y ait une cohérence entre les besoins des parties aériennes en eau et minéraux et le prélèvement réalisé par les parties souterraines.  

La taille de formation s’effectue sur 3 ans :

  1. Année 1 : directement après la plantation (de printemps ou d’automne), tailler à 60 cm de hauteur au-dessus d’un œil pour assurer une pousse vigoureuse ;
  2. Année 2 : il s’agit de commencer à sélectionner les branches maîtresses de l’arbuste, celles qui vont lui donner sa forme. Pour cela, choisissez les branches vigoureuses poussant vers l’extérieur puis coupez-les à la moitié au-dessus d’un œil. Pour les autres branches, vous pouvez les coupez au tiers de leur taille, toujours au-dessus d’un œil ;
  3. Année 3 : il s’agit de finaliser la forme de base commencée l’année précédente. Pour cela, il faut couper aux deux tiers les branches charpentes sélectionnées à n+2. Pour les autres branches, il suffit de leur laisser 4 yeux à partir de la base.

Taille d’entretien d'un arbuste

La taille d'entretien sert à alléger l'arbuste, lui garder un port compact et relancer la production de rameaux florifères. Ce type de taille s'effectue selon la période de fleurissement de l'arbuste, soit juste après la floraison hivernale ou printanière, soit au cours de l'hiver avant le redémarrage de la végétation.

Pour réaliser la taille d'entretien, il suffit généralement d'enlever les branches mortes et de couper les branches poussant vers l'intérieur en laissant 4 yeux à partir de la base.

Type d’arbustes

Période de taille

Arbustes à floraison hivernale et/ou printanière

Juste après la floraison et avant le 15 juin

Arbustes à floraison estivale

De décembre à mars

 

Important : il vaut mieux réaliser la taille d'entretien juste avant l'arrivée du printemps afin que les feuilles et branches de la saison précédente protègent l'arbuste pendant la saison froide et constituent des abris pour la faune. Notez bien que les arbustes de terre de bruyère comme le rhododendron ou le camélia supportent difficilement la taille, il suffit juste de retirer les fleurs et feuilles fanées. La taille des hortensias diffère en fonction de l'espèce.

Taille de rajeunissement d'un arbuste

Le but de la taille de rajeunissement est de donner une seconde vie aux arbustes. Cette taille concerne les arbustes persistants (= qui ne perdent pas leurs feuilles à la saison froide) et caducs. Pour cela, il y a 2 manières de procéder :

  1. La taille progressive : cela consiste à tailler à 4 yeux un quart ou un tiers des branches tous les ans pendant 3 ou 4 ans. .
  2. La taille sévère : il s’agit de tailler à 4 yeux toutes les branches de l’arbre pour qu’il repousse de façon vigoureuse au printemps suivant. Ce type de taille peut être réitéré tous les 5 ans environ.

Bon à savoir : la plupart des arbustes persistants (ciste, romarin, lavande, bruyère, camélia, thuya...) ne repercent pas sur du bois nus (sans feuilles). La taille doit toujours laisser une base de rameaux feuillés.

Ces pros peuvent vous aider