Réaliser la taille du millepertuis

Sommaire

Plante robuste et rustique, à la belle floraison d’un jaune lumineux, le millepertuis arbustif ne demande aucun soin particulier, si ce n’est une taille, qui est recommandée, mais non indispensable. Selon les variétés, cette taille se pratique en fin d'hiver ou en automne, à la cisaille ou au sécateur.

Cette fiche pratique vous explique comment réaliser la taille du millepertuis selon qu’il est persistant ou caduque, nain ou d’une taille plus élevée.

Zoom sur les principes généraux de taille du millepertuis

Le millepertuis est un arbuste accommodant, qui fleurira même non taillé. Toutefois, la taille permettra selon les cas de limiter son expansion et/ou d’obtenir un buisson dense au port harmonieux et aux floraisons fournies.

Ne craignez pas de mal faire, car les tous les millepertuis supportent une taille sévère, dans la mesure où ils fleurissent sur le bois de l’année.

Selon les variétés, le millepertuis arbustif peut être persistant ou caduque et ne se taillera pas aux mêmes périodes.

  • Taillez les variétés caduques en fin d’hiver ou au tout début du printemps, avant la reprise de la végétation, afin que l’arbuste ait le temps de se reconstituer avant l’été.
  • Taillez les variétés persistantes à la fin de la floraison, en automne.

1. Taillez les variétés de millepertuis naines ou basses

Certaines variétés de millepertuis sont naines (5 à 20 cm) ou basses (30 à 50 cm). Pour ces variétés, la taille, jamais obligatoire, a pour but de limiter l’expansion du millepertuis tout en maintenant un tapis dense au sol. Elle peut aussi contribuer à éviter des maladies aux variétés sensibles.

La taille de ces millepertuis se pratique annuellement et n’est pas compliquée :

  • Munissez-vous de cisailles, que vous désinfecterez à l’eau de Javel ou à l’alcool à 90 °.
  • Rabattez la plante au ras du sol de façon indifférenciée, sans précautions particulières.

Bon à savoir : vous pouvez aussi passer tout simplement le coupe-bordure électrique à quelques centimètres du sol.

Vous taillerez par exemple de cette façon les variétés suivantes :

  • Hypericum reptans (haut de 5 à 10 cm) ;
  • Hypericum calycinum (haut de 30 à 40 cm) ;
  • Hypericum x moserianum 'Tricolor' (haut de 50 cm).

2. Taillez les variétés de millepertuis plus hautes

D’autres variétés de millepertuis ont une taille plus élevée, de 0,80 à 1,50 m. C’est par exemple le cas de la célèbre variété 'Hidcote', qui atteint 1,50 m, ou encore de Hypericum x inodorum, haut de 1 m.

Taille annuelle d’entretien

  • Munissez-vous d’un sécateur, que vous désinfecterez à l’eau de Javel ou à l’alcool à 90 °.
  • Éliminez à la base le bois mort.
  • Supprimez les rameaux mal placés nuisant à la silhouette de l’arbuste.
  • Pratiquez éventuellement une taille annuelle d’éclaircissage, afin de régénérer partiellement l’arbuste sans le dépouiller et sans compromettre la floraison :
    • Coupez un rameau sur deux à mi-hauteur.
    • L’année suivante, vous taillerez les rameaux les plus âgés, non coupés cette année.

Bon à savoir : le millepertuis est très sensible à la rouille, un champignon qui tache ses feuilles. Pour limiter le risque d’apparition de cette maladie, ne laissez jamais sur place les résidus de tonte.

Taille de rajeunissement

Cette taille drastique a pour but de rajeunir complètement l’arbuste. Elle se pratique tous les 5 ans environ, lorsque vous constatez un essoufflement de la croissance. Rabattez alors la totalité de la plante sur la souche avec un sécateur.

Bon à savoir : il est normal que l’année de cette taille drastique, votre arbuste porte moins de fleurs que d’habitude. Il repartira de plus belle les années suivantes.

Ces pros peuvent vous aider