Réaliser la taille d'un citronnier

Sommaire

Le citronnier est soumis à deux types de taille :

  • la taille de formation ou de structure qui vise à former un petit arbre à couronne sphérique ;
  • la taille de fructification ou d’éclaircissementqui vise à éclaircir la couronne, renouveler la ramure et à raccourcir un peu les pousses de l'année passée.

Voici pas à pas comment tailler un citronnier.

Zoom sur le citronnier

Bon à savoir : les agrumes ne tolèrent pas de plaies de taille supérieure à 2-3 cm de diamètre.

La greffe des citronniers

Les citronniers sont greffés à 25-30 cm du sol sur des porte-greffes de type :

  • Poncirus trifoliata : feuilles trilobées et fruits non comestibles, très résistant au froid (-18 °C), mais sensible au calcaire.
  • Citrange Troyer ou Carrizo (hybrides entre l'oranger et le Poncirus) : feuilles trilobées (un peu plus grandes que chez le Poncirus), zeste des citrons comestibles, tolérant le calcaire, résistant au froid jusqu'à -10 °C.
  • Citrus limonia 'Volkameriana' (hybride, entre le citron et l'orange amère) : citrons ronds délicieux, tolérant jusqu'à -6 °C.

Les fleurs de citronnier

La mise en place des fleurs de citronnier nécessite une période de 3-4 mois à une température inférieure à 13 °C sans arrosage. C'est pourquoi l'hivernage d’un agrume dans une pièce trop chauffée ne convient pas. Préférez une pièce très lumineuse ou une serre horsgel dont la température varie entre 0 et 10 °C. Cette phase doit être suivie d'une reprise progressive de l'arrosage, d'une taille légère et d'un apport d'engrais, surtout pour les plantes en pot.

La fécondation des fleurs ne pose généralement pas de problème (pas d'auto-incompatibilité). Chaque bourgeon à fleurs contient une petite pousse portant une à plusieurs fleurs et une quantité variable de feuilles.

Les boutons paraissent :

  • sur des brindilles nées sur le bois de 2 ans (75 % des boutons) ;
  • sur les pousses de l'année précédente, sachant que la plante peut produire 3 bourgeons dans l'année (au printemps, en été et à l'automne).

Sol et exposition

Le citronnier est un agrume qui apprécie la terre drainée et riche en humus. Il préfère une exposition au soleil, à l'abri des vents froids. Placez-le de préférence au niveau de la terrasse, du jardin ou de la véranda.

Culture en pot

La culture du citronnier se fait en pleine terre ou en pot, notamment dans les régions à climat froid. Dans ce cas, il est important de choisir un pot suffisamment grand pour permettre au végétal de se développer. Assurez-vous de l’arroser tous les 2 jours tout en évitant que de l’eau ne stagne au niveau du pot.

Récolte

Les citrons sont récoltés à maturité, lorsque leur peau est jaune et leur chair est juteuse. La récolte a généralement lieu en automne.

Pourquoi tailler son citronnier ?

La taille d'un citronnier comme celles d'autres agrumes est une opération simple et accessible à tous, même aux jardiniers débutants. Elle n'est pas indispensable, mais elle favorise la fécondation et permet de conserver une forme compacte et harmonieuse. Les principales raisons de tailler un citronnier sont les suivantes :

  • Former un jeune citronnier : cette opération a pour but de faciliter la croissance des charpentières, c'est-à-dire les branches principales de l'arbre. Cela permet de lui donner une structure solide et durable.
  • Augmenter la floraison : avec cette coupe, il est possible de stimuler la production de fleurs, qui se transformeront en fruits (citron).
  • Donner une forme harmonieuse : tailler aide à limiter la hauteur du végétal ou de l’arbuste et de lui donner une forme équilibrée pour la beauté du jardin. Cela facilite l'entretien et la récolte des fruits.
  • Nettoyer l’arbuste : la taille permet d'éliminer les branches mortes, les gourmands (branches qui poussent verticalement) et les branches qui se croisent. Cela limite les risques de maladies et favorise la circulation de l'air.

En suivant les conseils qui suivent et en veillant à l'entretien régulier par la taille, votre citronnier pourra s'épanouir pleinement, que ce soit en intérieur, sur une terrasse au soleil, dans le jardin ou dans une véranda. Cette pratique contribue à la santé de la plante, à son rendement fruitier et à sa structure, tout en réduisant les risques de maladies.

1. Réalisez la taille de formation du citronnier

La taille de structure du citronnier vise à former un petit arbre à couronne sphérique. Il s'agit donc de former un arbre à tronc court, de 50-60 cm de haut, muni de 3-4 branches charpentières (branches principales partant du tronc), selon les étapes suivantes, saison par saison.

Printemps n

Pratiquez le semis ou la bouture du porte-greffe.

Printemps n+2

Greffez en écusson la variété sur le porte-greffe âgé de 2 ans, en mai, à 20-30 cm du sol.

Rabattez le porte-greffe (taillez-le) en juin pour encourager la croissance du greffon.

Hiver n+2

À la fin de la saison végétative, l'œil du greffon a formé une pousse avec quelques anticipés.

Hiver n+3

Sélectionnez 3 charpentières bien réparties autour de l'axe, distantes de 15 cm et situées au-dessus de 50-60 cm du sol.

Rabattez la flèche à 80 cm du sol environ, juste au-dessus de la 3ème charpentière.

Hiver n+6

La ramification des charpentières s'est épaissie.

Supprimez les branches qui poussent au centre de l'arbre afin de favoriser l'ensoleillement.

À noter : l’augmentation de la surface foliaire doit former une sorte de sphère surbaissée de façon à protéger l’écorce et le bois des attaques du froid.

2. Procédez à la taille de fructification du citronnier

La taille d’éclaircissement du citronnier vise à éclaircir la couronne, à renouveler la ramure et à raccourcir un peu les bourgeons de l'année passée. Elle se réalise entre la récolte des citrons et la nouvelle pousse, soit entre la mi-février et la mi-avril :

  • Supprimez le 1/3 des bois âgés qui n'ont pas porté de fruits la saison précédente.
  • Les deux années suivantes, faites de même avec les bois âgés restants.
  • Laissez les rameaux ayant fructifié. Contentez-vous de les raccourcir du 1/3 de leur longueur, de façon à faciliter l'allongement des sous-charpentières (ramifications sous la charpentière) qui les portent.
  • Supprimez les sous-charpentières en excès, qui empêchent d'avoir une bonne aération de la couronne.

Remarque : soyez plus sévères avec les charpentières de la partie supérieure de la couronne. Cette taille doit cependant rester légère, sauf si l'arbre manque de vigueur et ne produit que des petits fruits.

  • Ôtez les gourmands (les rameaux qui ont poussé spontanément) en coupant sur l'empattement (base élargie du rameau), sauf s'ils sont destinés à renouveler une charpentière que l'on vient de rabattre.
  • Ôtez les rejets du porte-greffe.

Bon à savoir : si l'arbre a subi un gel sévère, attendez le démarrage de la végétation pour intervenir, et sélectionnez les repousses pour reformer une charpente.

En conclusion :

  • La taille du citronnier est une opération essentielle pour favoriser sa floraison et lui donner une forme harmonieuse.
  • Elle s'effectue en deux temps : la taille de structure qui a lieu au cours des premières années de vie de l'arbre et qui permet de lui donner sa structure définitive.
  • La taille de fructification qui se répète chaque année et qui a pour but d'éclaircir la couronne, de renouveler la ramure et de stimuler la production de fruits.
  • Pour tailler un citronnier, utilisez un sécateur bien affûté pour éviter de blesser l'arbre. Taillez par temps sec pour éviter la propagation des maladies et n’oubliez pas de nettoyer les plaies de taille avec une pâte cicatrisante pour favoriser la cicatrisation.
  • Il existe une période idéale pour chaque type de taille du citronnier. La taille de structure se fait en hiver, entre novembre et mars, lorsque l'arbre est en repos végétatif.
  • Quant à celle d'éclaircissement ou de renouvellement, elle s'effectue en fin d'hiver ou au début du printemps, entre février et avril, avant la reprise de la croissance.

Ces pros peuvent vous aider