Taille en tonnelle des arbres

Sommaire

La taille en tonnelle est une taille architecturée qui permet de donner à l'arbre une forme en parasol à une hauteur plus faible que ne l'aurait permise sa vigueur naturelle. Les platanes et mûriers-platanes sont souvent conduits de cette manière pour ombrager la place des villages dans le sud de la France, mais cela ne convient pas à toutes les espèces. Les arbres avec une coupe parasol s'observent aussi en ville, par exemple dans un jardin public.

Former la tonnelle consiste à favoriser le développement de charpentières à l'horizontale, tout autour du tronc. L'obtention d'une silhouette équilibrée réclame du temps car une fois les branches charpentières établies, il n'est plus possible de remonter le houppier.

Les interventions de taille sont réalisées le plus souvent en hiver, afin de bien voir l'architecture de l'arbre, et sont répétées chaque année, ce qui engendre des coûts d'entretien importants.

Une fois la tonnelle établie, une intervention de taille tous les 3 ans peut être suffisante. De plus, cela permet de tailler avant la floraison pour ne pas agresser l’arbre et profiter pleinement de toutes les saisons. Par ailleurs, au printemps, la taille et l’élagage sont déconseillés pour ne pas perturber les oiseaux qui font leur nid.

Ainsi, la taille architecturée d’un arbre ne s’improvise pas. Voici comment procéder pour faire une taille en tonnelle des arbres de votre jardin.

1. Assurez la croissance rectiligne du tronc jusqu'à la hauteur voulue

  • Déterminez la hauteur minimale des charpentières (branches principales qui sont des bifurcations du tronc) nécessaire au passage de personnes ou de véhicules selon l’endroit dans la cour ou le jardin (2,50 m pour des personnes, 4,50 m pour des véhicules) ;
  • Conservez la flèche (le bois à l’extrémité du tronc d’arbre) et éliminez progressivement les branches basses comme pour la taille de formation d'un arbre d'ornement :
    • Leur diamètre ne doit pas dépasser 2 cm de diamètre au moment de la coupe afin d'assurer une parfaite cicatrisation ;
    • Faites en sorte que le houppier conserve la moitié de la hauteur de l’arbre .
Consulter la fiche pratique
  • Effectuez des coupes avec des outils spécifiques pour tailler les plantes et les arbres au jardin (un sécateur bien aiguisé, une serpette ou une scie d’élagage) en suivant les indications de la fiche dédiée.
Consulter la fiche pratique

2. Sélectionnez les charpentières de la tonnelle

Une fois que le tronc a atteint la hauteur requise pour la tonnelle :

  • Sélectionnez 5 à 7 charpentières, les plus horizontales possible, disposées tout autour du tronc. Celles-ci doivent s'étager tous les 30 à 50 cm le long du tronc afin de répartir le poids au niveau de leur insertion sur le tronc ;
  • Coupez la flèche en biais juste au-dessus de la dernière charpentière ;
  • Supprimez les autres branches partant du tronc ;
  • Supprimez les rameaux mal orientés, qui se croisent ou poussent verticalement.

Remarque : certains jardiniers bâtissent une structure en bambou pour faciliter le maintien des branches à l'horizontale. Cette pratique présente toutefois le risque de blesser et déformer les tissus à cause des frottements. Elle implique aussi de sélectionner des charpentières plus rapprochées le long du tronc, par conséquent moins solidement implantées.

Dans le cas de plusieurs arbres accolés dans les espaces verts et conduits en tonnelle, des câbles peuvent être tendus pour favoriser la greffe des charpentières entre elles et produire un effet de maillage. Cette pratique fonctionne bien avec les platanes et les tilleuls.

3. Étirez les charpentières dans la bonne direction

  • Afin de renforcer le diamètre des charpentières horizontales, élaguez à leur base :
    • les rameaux secondaires à croissance verticale ;
    • les ramifications des charpentières les plus basses qui sont orientées vers le sol.
  • Supprimez les rejets fréquents au niveau du point de coupe de la flèche.

 

La taille en tête de chat ou marotte est une autre façon de procéder pour obtenir une tonnelle, plus simple au niveau de son entretien. Il suffit en effet de couper tous les rejets des têtes de saule tous les 1 à 3 ans de manière à retrouver l'architecture initiale du tronc et des charpentières.

Marotte

Article

Lire l'article

4. Entretenez la forme en tonnelle

  • Ôtez les rejets apparaissant près des coupes.
  • Supprimez les gourmands, souvent verticaux apparaissant au pied de l'arbre, sur le tronc ou dans la ramure.
Consulter la fiche pratique

Remarque : il est également possible d'obtenir une tonnelle à partir d'un gobelet dont les axes verticaux sont maintenus à la même hauteur.

Les autres types de taille des arbres et arbustes

Pour des arbres fruitiers, n’effectuez pas de coupe décorative, mais tailler ces arbres permet de stimuler la production de fruits. Toutefois, il est possible d’envisager une taille en gobelet. Elle permet la cueillette des fruits au sol ou avec une échelle. De plus, les fruits sont mieux exposés au soleil et se colorent plus facilement.

Pour les arbres fruitiers, la taille en palmette est aussi conseillée pour un développement de l’arbre à l’horizontal.

Pour des arbustes, tailler en boule est idéal si vous avez des arbustes d’ornement. Cela demande de la précision pour obtenir le volume souhaité. Si votre but est de jouer la carte de l’originalité, vous pouvez opter pour une taille de vos arbustes en forme d’animaux.

La taille en rideau, parfaitement adaptée à des haies, vise à obtenir une forme géométrique (généralement rectangulaire).

Pour les rosiers et autres plantes à fleurs du jardin, préférez des tailles classiques.

En conclusion

  • La taille en parasol est adaptée à certains arbres de type platane ou mûrier-platane. En revanche, cette taille architecturée décorative ne convient pas aux fruitiers.
  • La taille se réalise essentiellement l’hiver et pourra se dérouler sur plusieurs années pour obtenir l’effet escompté.
  • Le platane et le platane-mûrier avec leur taille en parasol sont des arbres qui se retrouvent notamment dans le sud de la France au cœur des villages typiques.
  • Les tailles originales permettent de valoriser les espaces extérieurs, n’hésitez pas à demander les conseils d’un paysagiste.

Ces pros peuvent vous aider