Tailler un abricotier

Sommaire

L'abricotier est un arbre qui se cultive habituellement en plein vent. Sa taille n'est pas obligatoire car il prend spontanément un port équilibré. Cependant, elle est conseillée pour obtenir de plus beaux fruits. Voici quelques conseils pour bien tailler ces arbres.

Pourquoi tailler l’abricotier ?

La taille de l’abricotier favorise la croissance des bourgeons à fleurs et à fruits. En effet, elle équilibre la végétation et la fructification, ce qui stimule la production de fleurs et d’abricots. Elle permet aussi d’éliminer les branches mortes, celles qui se croisent ou qui font de l’ombre aux autres.

La taille rajeunit l’arbre et contribue au renouvellement des branches susceptibles de porter des fruits pour une meilleure récolte. Elle permet aussi de contrôler sa taille et sa forme en fonction de l’espace disponible dans le jardin, par exemple. Cela embellit d’ailleurs le jardin, en donnant à l’abricotier une forme harmonieuse.

Tailler peut également s’avérer nécessaire pour cultiver les variétés de cet arbre fruitier en palissade, à l’abri d'un mur, dans des régions plus froides que celles de son aire géographique de culture habituelle.

La taille s'effectue en dehors de la période de gelées, à la sortie de l'hiver. Si vous craignez de vous tromper dans le choix des rameaux, fructifères ou végétatifs, attendez que les fruits commencent à se former.

La taille de l’abricotier s'effectue également en été en cas de végétation trop importante, nocive pour le développement des abricots.

Important : cette méthode de taille est valable pour tous les arbres fruitiers à noyaux (cerisier, pêcher, prunier, etc.).

Zoom sur la taille de l'abricotier

Zoom sur les outils

Pour prendre soin de la plante, vous aurez besoin de quelques équipements de jardinage :

  • Le coupe-branche à manche télescopique, confortable, est facultatif pour la taille.
  • L'échenilloir et la scie à manche télescopique évitent l'usage malcommode et parfois dangereux d'une échelle double.
    • La lame de la scie peut s'enlever facilement pour plus de maniabilité.
    • Cet outil permet de tailler sans échelle des arbres de 2 ou 3 m de haut.

Zoom sur la taille de l'abricotier en plein vent

Comme tous les arbres fruitiers à noyaux, l'abricotier supporte mal les tailles sévères et réagit en produisant alors de grandes quantités de gomme, propices aux développements de maladies. La taille de grosses branches doit uniquement s’effectuer dans le cadre d’une taille sanitaire. En effet, les branches atteintes risquent d’affecter la circulation de la sève et causer le dépérissement total de l’arbre.

D'autre part, cet arbre se caractérise par une ramification naturelle importante aux extrémités des branches, qui vont s'arquer et ployer sous le poids des fruits. En fonction des variétés, cette flexion peut vite apparaître. Elle entraîne secondairement la pousse de nouvelles petites branches sur la face supérieure des courbures.

Vous effectuerez donc la taille de l’abricotier en deux fois :

  • Une fois à la sortie de l'hiver pour renforcer la pousse de l'arbre et son rajeunissement. Une taille de formation est alors effectuée sur les jeunes abricotiers pour équilibrer le port de l’arbre.
  • Une taille de fructification en été, pour freiner la végétation trop vigoureuse.

1. Taillez l'abricotier à la sortie de l'hiver

Une taille à la sortie de l'hiver renforce la pousse de cet arbre fruitier et son rajeunissement. Tailler pendant cette période évite d’exposer la floraison au gel.

  • Supprimez à l'aide du coupe-branche les branches les plus proches du sol, mortes ou malades.
  • À l'extrémité des branches divisées, ne laissez qu'une tige, en supprimant un ou plusieurs rameaux avec le sécateur.
  • Pour les branches inaccessibles du sol, utilisez l'échenilloir pour tailler, et la scie au bout du manche télescopique pour éliminer les quelques rares branches qui seraient trop grosses pour lui.
  • Conservez les branches ne portant que des boutons à fleurs. Si elles sont trop longues, raccourcissez-les en conservant environ 4 à 5 boutons.
  • Ne touchez pas aux bouquets de fleurs s'il y en a déjà.
  • Raccourcissez les petites branches de l’abricotier qui ne portent que des yeux à bois (plus petits et pointus), en ne laissant que 3 ou 4 yeux.
  • Éliminez les gourmands (gros rameaux avec uniquement des yeux à bois) se trouvant près d'une branche principale.
  • Taillez les autres branchages mixtes (portant à la fois des yeux à bois et des boutons floraux, plus gros et plus ronds) au-dessus d'un œil à bois qui servira à tirer la sève, en prenant soin de conserver au moins 4 ou 5 bourgeons à fleurs.

La coupe sur un abricotier doit être nette. Pour cela, veillez à prendre appui avec la partie la plus épaisse de l'outil tranchant (sécateur, échenilloir, coupe-branche) contre le bois à éliminer, de façon à laisser une coupure franche du côté du tronc.

2. Taillez l'abricotier l'été

Une taille de l’abricotier l'été vise à freiner la végétation trop vigoureuse. Elle est également appelée la taille de fructification. Elle favorise la croissance des branches à fruits pour maximiser la production et améliorer la qualité de la récolte. Pour cela, il faut :

  • Tailler un ou deux rameaux par branche.
  • Les éliminer de préférence partant vers l'intérieur de l'arbre afin de l'aérer. Vous préparerez également ainsi le renouvellement progressif des branches fruitières.

Pour tailler correctement l’abricotier, prenez toujours appui avec la partie la plus épaisse de l'outil tranchant (sécateur, échenilloir, coupe-branche) contre le bois coupé, de façon à laisser une coupure franche du côté du tronc.

Conseil : tous les 4 ou 5 ans, réduisez de moitié des branches principales pour obtenir de nouvelles petites branches plus fructifères à partir de la 2éme année suivante.

3. Soignez les plaies pour éviter les maladies

Badigeonnez systématiquement la plaie des coupes, dès qu'elles sont un peu importantes, avec une pâte spéciale protectrice et traitante à base d'argile, vendue dans le commerce. Pour cela, utilisez l’embout applicateur de votre baume cicatrisant ou, à défaut, une spatule.

Avant d'appliquer ce produit sur les plantes, assurez-vous que la plaie de coupe soit propre et nette. À défaut, éliminez les restes de sciure ou d’écorce restants (à la main, avec une brosse ou un couteau tranchant selon les cas).

Vous préviendrez ainsi la propagation de pathologies qui affectent facilement l'abricotier à la suite d'une blessure.

Pour la même raison, faites des coupes nettes avec des outils bien aiguisés et soigneusement nettoyés avant chaque épisode de taille.

Cas de l'abricotier palissé

Pour les arbres palissés, appliquez, en été, les mêmes principes de taille d’entretien que pour les formes en plein vent.

En revanche, la taille annuelle des abricotiers est indispensable pour :

  • Maintenir la forme en palissade : qu'elle soit en U, en double U, en palmette ou éventail, vous vous efforcerez de maintenir la forme en supprimant les branches et rameaux superflus ou inesthétiques (notamment les gourmands).
  • Contrôler la circulation de sève :
    • en favorisant systématiquement le développement des bourgeons qui porteront les fruits.
    • en régulant soigneusement le développement de la végétation.

Ces pros peuvent vous aider