Réussir la taille d'un ficus

Sommaire

Le genre Ficus comprend près de 800 espèces pérennes des zones tropicales ou subtropicales qui sont le plus souvent de grands arbres capables de vivre en pot dans nos intérieurs. Le fait de les cultiver dans un conteneur réduit leur vigueur, mais la plante peut avoir tendance à se dégarnir du bas ; une taille régulière permet alors de remédier au problème.

Cette fiche vous explique comment réussir la taille d'un ficus.

Cas 1 : taillez régulièrement les ficus arbustifs

Que ce soit chez le caoutchouc (Ficus elastica), le ficus lyre (Ficus lyrata) ou le Ficus benjamina, la plante est cultivée pour son feuillage dans nos appartements. Certains spécimens sont constitués de plusieurs troncs parfois tressés entre eux, ce qui augmente la quantité de feuillage. La plupart du temps, ces arbres forment une flèche qui persiste tant que la hauteur naturelle du tronc n'est pas atteinte, soit entre 15 et 30 m de haut selon l'espèce.

Les tailles peuvent intervenir à tout moment de l'année dans le cas d'une culture en intérieur, mais la plante cicatrisera plus vite si vous opérez au début du printemps avant la reprise de la végétation ou en cours d'été. Voici comment procéder pour donner une forme plus arrondie et un feuillage plus dense à la couronne :

  • Coupez la flèche avant qu'elle ne dépasse 2-3 cm de diamètre à la hauteur désirée.

Bon à savoir : les Ficus elastica et lyrata en particulier ont un port assez raide constitué de 1 à 3 tiges portant de grandes feuilles. N'hésitez pas à pincer l'extrémité du tronc pour l'obliger à se ramifier.

  • Retaillez les pousses de la couronne à la cisaille ou au sécateur à bonsaï, sur 5 à 20 cm de longueur selon la dimension de votre arbre, afin d'étoffer la végétation. Vous pouvez aussi pincer les pousses en cours de croissance avec l'ongle, notamment chez les espèces deltoidea, sagittata et pumila.
  • Éliminez les troncs abîmés ou trop faibles à la base ou juste au-dessus d'une ramification par une coupe en biais.

Important : pendant l'hiver, les Ficus benjamina, notamment, perdent beaucoup de feuilles, ce qui ne signifie pas que le bois est mort. Évitez d'affaiblir davantage la plante par une taille importante de ses rameaux. Attendez plutôt l'apparition des nouvelles pousses pour supprimer les rameaux les plus faibles, les parties dénudées et apportez de l'engrais pour plantes vertes après la taille.

  • Évitez d'ôter plus du tiers du volume de feuilles et de couper de gros rameaux. Les ficus émettent un latex irritant et souvent toxique par réaction à la taille.

Cas 2 : taillez les ficus en bonsaï

Comme pour les autres types de bonsaïs, effectuez la taille des Ficus retusa ou microcarpa de la manière suivante :

  • Pincez les pousses comportant déjà 6-8 feuilles à 2 ou 3 feuilles en faisant en sorte que le dernier bourgeon (situé à l'aisselle de la dernière feuille) soit tourné vers l'extérieur de la couronne. Opérez avec des ciseaux à bonsaï pour réaliser des coupes bien nettes à 1 mm au-dessus d'une feuille. Réalisez ces pincements 2 à 3 fois par an entre février et septembre.
  • Supprimez les rejets le long des troncs afin de conserver la silhouette de l'arbre.
  • Si vous souhaitez remplacer une branche morte, conservez un rejet du tronc bien placé que vous formerez à votre guise.
  • De manière générale, supprimez à leur base les rameaux qui poussent vers l'intérieur de la couronne ou qui empêchent une bonne visibilité de toute la structure du bonsaï.

Ces pros peuvent vous aider